Research Catalog

Oeuvres poétiques

Title
Oeuvres poétiques / Sylvestre Clancier.
Author
Clancier, Sylvestre.
Publication
  • 2018
  • Sainte-Colombe-sur-Gand : la Rumeur libre éditions, 2018.

Items in the Library & Offsite


About 1 Item.
Still Loading More items...

FormatAccessStatusCall NumberLocation
TextRequest in advanceRequestReCAP 19-66098Offsite

Details

Description
volumes : illustrations; 20 cm.
Series Statement
La bibliothèque, 2101-7859 ; 56
Contents
  • L'herbier en feu -- Profil du songe -- Le sang devient plus rare sur la main inconnue -- Le râle des blessés -- Au nord du bois -- Dans la glace accrochée là -- Au long du soir les morts s'en vont -- Folie du sort traqué -- Le geste plus lointain -- Coeur lointain -- Coeur lointain, poids de poussière -- Pour caresser ta chevelure -- La graine du froid sur ma peau -- Amie écoute ma peine -- Du sang lentement traverse le crépuscule -- Je te laisse partir ami qui vas au vent -- Une main sur la peur -- Sous le lit du sommeil -- En la première saison sacré souverain d'algues et de vents -- La couleuvre qu'on propose à la vie -- Demain portés sur la hanche du soir -- Folles flammes -- Pas une fête ne s'efface -- Une blonde anguille caresse le fond -- Au loin du soir -- Cendres de nuit -- On berce la morte -- Hagard tombé -- Dans la tour aux mourants -- Un fou dans la verrière -- La mort de mon chat beau comme un oeil d'or -- Le sang décline à la barrière -- Il aura supporté sa face dans la glace -- La douleur - la cendre des jeux -- La morte qui ne s'oublie pas -- Raison première -- Soufflant l'haleine du paysage l'âne inquiet -- Devant la porte de l'horizon je suis tombé -- Les miroirs sont de verre très pur -- Folie -- Raison première -- Le dernier venu est un sage -- Ménélas -- Un animal déchu -- Les miroirs sont près de moi -- Un fil de la vierge au front -- On a changé l'écriture des vieux livres -- A l'instant -- Poète -- Ecritures premières -- Sinaï. Vingt et une lettres pour le désert -- Ugarit. Vingt-neuf lettres pour la geste du monde -- Byblos. Vingt lettres pour appeler l'humain -- Hieratic. Vingt-deux lettres pour la question -- Moab. Vingt-deux lettres pour un départ -- L'éternel éphémère des visages et des corps -- Mémoire sans tain -- Vulves et matrices -- Visage sans verso -- Figure énigmatique au sourire à peine esquissé -- Frisson des chairs -- Philamante des sables -- Chevelures fauves de reines éphémères -- A la pointe du Neghev -- L'infini du cosmos -- Voie lactée de nos désirs amers -- Saveurs suaves de nos savoirs enfouis -- Qui fait l'ange et la bête -- Bouddha en sa retraite -- Méduses aux voiles de mariées -- Nageoires et palmes oscillantes -- Jadis et naguère -- Anima Mia -- Poème de la passion -- Tu es un événement -- Toi qui m'as tout appris -- Tout brille dans les champs -- Juillet dans les alpages -- Toi qui m'appelles et à qui je réponds -- Tu cherches l'écho de l'émotion -- Voici ton royaume ta passion -- Vous voici dans le temps de l'instant -- Le feu a ravivé vos cimes -- Le bleu respire -- Ici : nouvelle halte -- La vie vous dévoile -- Comme bracelets d'argent -- Femme ta présence est devenue flamme -- Femme nomade et sédentaire -- Femme bleue femme améthyste -- Te voici cavalière -- Il te nomme forêt -- Elle est la mémoire -- Vous vivez au présent composé -- Il y aura le chaud de sa voix et la rencontre -- Il y aura sa main -- Il y aura un toit -- Ce qui va et vient -- Ce qui demeure -- Ce qu'il vous restera
  • Ce jour de la rencontre -- Il te voyait réservée -- Passion tu es venue -- Ô belle oiselle de l'autre rive -- Vos marches sont le battement de son sang -- Motacyle trochile -- Dans ce miroir tendu -- Ces ciels d'hiver voilés -- Les Bessières -- Saint-Clément-des-Baleines -- Tu as longtemps erré dans un lieu -- Et l'on a retiré ce bandeau -- Ces hautes terres, ces collines, tes soeurs -- Le temps est un passage animé -- Ces pensées qui ne comptent pas -- Elle a dû partir en Floride ouvrir la porte -- L'autre rivage quel est-il ? -- Le présent composé -- Passé incertain -- Le mannequin -- Partisans -- Le sel -- Le Temps -- Instinct -- La chenille -- L'ancolie -- Précipitation -- Amor -- La sobriété -- Fébrilité -- Tartuffe -- Les croix -- Grimoire -- L'accident -- Sang -- Impostures -- Souffrance -- Quel âge a-t-elle ? -- La promesse -- L'espalier -- Aux Tympans d'ombre -- Paroisse -- Viatique -- Obsession -- Des riens -- Un prophète -- Observation -- Nature -- L'autre rive -- L'âme alchimiste -- Peu rapide est l'éther à la fin papillon -- Les os deviennent cendre légère -- Retiens l'alchimie -- Séjour certainement nécessaire -- A la pointe selon l'angle du triangle -- La taille provoque -- Le verre brisé des os -- Les fruits sont verts -- La main blanche se ferme -- Le jour délivre l'âme -- Entre la haine et la passion -- Il importera certes -- L'androgyne se fige -- L'âme est la même âme -- L'esprit recule fuit -- Apaisé ô raison -- Reconnaître le sexe -- Une tête oui la sienne -- Les cicatrices sur la jambe -- Pour protéger l'oreille l'esprit -- Le poumon myosotis -- Les seins le coeur -- Le silence est factice -- Le froid est établi -- Il regrette de vivre -- Nuque de l'Agité -- Le magma se referme -- Sans cigales sonores pour guider -- Opacité même d'un silence -- Les sons extrêmement lisses -- C'est l'oreille à l'extrême d'elle-même -- Elle est pure -- Encore un arrêt -- Le temps rectifie -- S'immobilise ou réforme tout sujet -- Un souffle une note -- Savoir immobile -- Une envolée en droite ligne -- Et l'invitée s'enfuit -- Et l'autre dont l'esprit -- Des plaisirs blancs d'impression éphémère -- De la veille au sommeil -- La surface est lisse -- C'est de très près -- Droite tu t'enfuis -- Un feulement est-ce un félin ? -- Lumière infiniment blanche -- Le calme s'annoncera -- Un silence faible se concentre -- Maintenant cela n'est plus -- La mémoire improbable -- Note de l'auteur -- Reviens au jardin de l'enfance -- Reviens au jardin de l'enfance -- Un caillou dans la main, saisis ton destin -- Mêmes les heures oubliées -- Revis ta peine et tes bonheurs -- La Lingua improbabile della memoria -- Anima mia -- Parole indicibili -- Che dà del tu alla morte -- Un sommesso momento -- Nel cavo blu dell'occhio -- Al cielo nero -- La difficile felicità -- Un gesto o un volo -- Qualcosa di felino -- La riluttante ala del corvo -- I giorni dell' inverno
  • Tu che vieni la notte -- Dici la figura del gioco -- E ricordi e memoria -- Se la pazienza ti soccorre -- Quando viene la neve -- Sommes-nous nés pour cela ? -- Qu'attendez-vous de moi ? -- Innocente jeunesse -- On te tend un miroir -- Sous la voûte étoilée -- Réminiscence -- Le défilé -- Partir -- Rédemptrices -- Je devine l'aurore -- La magie au creux de ta main -- Le parfum de l'oubli -- Comme un enfant béni -- La passante -- Les lèvres de l'amour -- Le futur antérieur -- Le sentiment persistant de l'énigme -- Un temps plus que parfait -- Briser le cercle qui enferme -- Qu'il y eut un jadis -- L'étincelle et l'instant -- Un renard aux aguets à la lisière du bois -- Là où gisent les mots -- L'éternité dont une nuit sera la promesse -- Ici-bas quelquefois -- Au nom du jour du bien-être et de l'amour -- Le sommet seul est hanté de promesses -- Celle qui sait qu'on embarque à Midi -- Existe-t-il un lieu où te fixer au lever du jour ? -- N'ouvre pas ta fenêtre précipitamment -- Reprends le livre et fais silence -- Poète, les mots diront ton élévation -- Dans l'énigme de la nuit d'hiver -- L'adverbe, ton mirage ! -- Prémices d'un printemps -- Revis en pleins et en déliés ! -- Jour bleu -- As-tu pensé, la nuit venue -- Bientôt, avec une infinie lenteur -- Celle qui passe -- La fille de Noé qui m'épouse -- Tu n'es plus sur la terre -- Lentement tu t'arrêtes d'écrire -- Le peintre rêve, écoute le poète en lui -- Défier la limite, voici le peintre à l'ouvre -- Voici l'oeuvre des sons et des couleurs -- D'un trait, d'une lumière -- Il peint Céret la montagne blanche des fleurs -- Débusque l'imprévu -- Sa peinture est un geste -- Il ouvre les croisées -- L'oeil noir de la bête -- La vie et puis la mort -- A l'éclat de la treille -- Il parsème la plage de hanches insolentes -- Il sait les mimosas -- On peut lire sur la toile, à la croisée des dunes -- La mariée toute en voile que le sommeil berce -- Place à l'espoir donc, à la musique de la vie -- Avec son négligé de couleur fauve -- La cape vermillon est par-dessus les toits -- Un chant s'élève enfin -- Les couleurs du temps -- Patte féline de la nuit -- Je te demanderais les mots oubliés -- Un signe de la main encore hésitant -- Ami si proche et parfois si lointain -- De nulle part, de toute part, surgissent les souvenirs -- L'étoile t'a quitté sans que tu en saches rien -- Comme si nous voulions croire -- Tu te dis à toi-même qu'ici et maintenant -- Une forme bouge derrière le muret -- Te rappelles-tu qu'ici commence la fête -- Un jardin où la nuit respire -- Poésie -- Ce sang qui ne saurait mentir -- Soyons ce sang qui ne saurait mentir -- Les dés ont été abolis -- Tu te demandes si l'espace est infini -- Le sens est tel un nuage -- Ce poème est le tien -- Tes morts font une drôle de figure -- Décembre passera avec ses premières neiges -- Cela fut dit un jeudi -- Un nuage allait bientôt passer -- Par l'ascèse du chant pur -- Tu veillais -- Voici le jour, il s'impose à la fenêtre -- Comme un jardin secret
  • Être l'oracle et le présage -- De quelle lumière l'écriture s'approche-t-elle -- Tu laisses ta peur sur l'étang -- Si le fleuve se passe de toi -- La mémoire comme une porte qui s'ouvre -- Tu es ton sang et ton destin -- Herméneutique -- Sans peur ni dieu -- Cime haute -- Sans peur ni dieu -- Tu éclairais la nuit -- Faut-il le regretter -- Passagère de la nuit -- Déjà ta plénitude -- Je vis dans les nuages -- A ta proue -- Fenêtres sans vitrage -- Sans peur ni dieu -- Quand vient le soir -- Tu noircis une page nouvelle -- Cette île qui t'abrite -- Abandonne ce langage secret -- Ton intention de légèreté et de silence -- Le sang ne ment jamais -- Tu as appris le langage des mains -- Le temps pluvieux, le temps serein -- Attends la fin de la nuit -- Des jours -- A la nuit -- Tu parles dans la nuit -- Comme ils étaient exaltants -- Comme tu venais de retrouver sa trace -- Sous le préau quand vient l'été -- Ce qui t'intrigue dans le noir -- Surgi à l'orée du bois -- Qu'as-tu fait de ton amour -- Le feu s'étend dans les pins desséchés -- Lune éclatante -- La musique a son langage -- Ces ballerines qui le soir te délassent -- Les souvenirs vieillissent mal -- La pluie après la neige -- Tu rêves encore -- Tu aimes la langue des matins -- Dans cette cave familière -- Parler de plus loin que les mythes -- Quelle lisière de l'absurde approcheras-tu -- Tu sais que des pierres ont été dressées -- Tu te tiens immobile -- Tu navigues au plus près du temps -- Ta voix dans la neige du soir -- Avec sa présence qui rassure -- Tu vivais en étranger cette rupture -- Au printemps, avant que l'été ne revienne -- Le noir viendra saisir ton âme -- Ni temps perdu, ni fuseau mal armé -- Existe-t-il un monde beaucoup plus noir -- Courtisane éplorée du malheur -- Regarde l'étoile en silence -- Demain, par les voies détournées -- La nuit a revêtu pour toi -- Dire ton histoire à mots couverts -- Tu attends ici bas les points d'orgue à venir -- Tu te terres dans l'abîme du jour -- Rivages vierges du pays des demains -- A ma fenêtre j'appelle un autre monde -- Écoute enfin le vent -- Je t'imagine t'invitant chez moi -- Dans l'alchimie de l'âme qui s'élève -- Un miroir d'autrefois reflète ton visage -- Dans le temps d'une autre vie -- Tu imagines des vers obscurs -- Ces pensées te pénètrent et t'inquiètent -- Défais toi du peu qu'il te reste.
Call Number
ReCAP 19-66098
ISBN
9782355771040
View in Legacy Catalog