Research Catalog

L'ethnologie nationale allemande : autopsie d'une discipline

Title
L'ethnologie nationale allemande : autopsie d'une discipline / Jean-Louis Georget.
Author
Georget, Jean-Louis
Publication
  • Villeneuve d'Ascq : Presses universitaires du Septentrion, 2022.
  • ©2022

Items in the Library & Offsite


About 1 Item.
Still Loading More items...

FormatAccessStatusCall NumberLocation
TextUse in libraryRequestGN308.3.G3 G46 2022 Offsite

Details

Description
389 pages; 24 cm.
Series Statement
Mondes germaniques, 1951-3526
Uniform Title
Collection Lettres et civilisations étrangères. Mondes germaniques
Subject
Bibliography (note)
  • Includes bibliographical references (pages 357-389) and index.
Contents
Il n'est pas de Volkskunde à la fin de l'époque moderne : l'étrange histoire d'une confusion entre une science et son objet -- Volkskunde, science de la culture ? -- Les particularités de la Volkskunde comme science de la culture : la priorité de l'antériorité -- Des origines du discours ethnographique et ethnologique allemand -- Le XVIIIe siècle, l'universalisme et la multiplication des composés sémantiques du mot Volk -- La question centrale du peuple et de ses significations -- Le peuple prisonnier des territoires -- Les sciences camérales, ancêtres de la Volkskunde -- Territoire et rétrécissement de l'horizon social : la problématique de K. Kostlin -- Entre ancêtres littéraires et représentants des sciences sociales : quelle est la vraie nature de la Volkskunde ? -- L'appareil théorique du caméralisme et la question du territoire -- De l'événement à la théorie -- Le soubassement épistémologique de la Volkskunde -- Morcellement territorial et réponses contemporaines -- Muser, parangon de l'ethnologie moderne -- Muser, ambassadeur d'Osnabrück, caméraliste et écrivain -- Muser et la Volkskunde au XVIIIe siècle -- La question sémantique des rapports entre les termes de Volk et de Volkskunde à l'époque des Lumières -- Muser et la postérité des années 1970 : la nécessaire prise en compte de la politique -- La critique de J. G. von Herder, père revendiqué de la Volkskunde -- Dépasser les querelles entre Empire et État 82. G. von Herder, entre tension vers le passé et projection dans l'avenir -- La Volkskunde du début du XIXe siècle : la perte d'une partie de soi et la reconstruction d'une germanité idéale -- La question de l'État de droit et l'exclusion du peuple démocratique -- Du passage de l'histoire universelle à l'histoire nationale : le cadre mental bouleversé -- Publicistes et zélateurs du rêve allemand : la téléologie en marche -- L'entrée dans la modernité et les prémices d'une science du territoire : les tentatives scientifiques pour circonscrire la germanité -- Mannhardt à la croisée des chemins -- Dahn, du droit à la mythologie -- H. Riehl ou la sacralisation du peuple bavarois -- De l'essence de la Volkskunde à travers la figure riehlienne -- L'échec majeur de la Révolution démocratique -- Du rôle des frères Grimm dans l'élaboration de la Volkskunde le kaléidoscope du savoir -- La germanistique et les impulsions d'un espace philologique européen pour la construction d'une ethnologie allemande -- L'esquisse d'une Volkskunde scientifique -- Le tournant de Sadowa -- Les configurations des territoires germanophones -- Les conséquences de l'unité allemande -- La Volkskunde autrichienne et le traumatisme de Sadowa -- La question du Tyrol -- Innsbruck et l'histoire culturelle de K. Lamprecht -- Les réformes universitaires à Vienne et la redistribution des disciplines : de la langue au terrain, du terrain à la langue -- Hildebrand, l'unité de la langue et les dialectes multiples -- Les évolutions de la place de la langue et l'histoire pressentie comme un recul -- La langue taxinomique inscrite dans la diversité territoriale -- La langue territoriale et tribale -- Retour vers la généalogie contemporaine : du tourbillon conceptuel des germanistes aux prémices de la Volkskunde disciplinaire -- Les pères de la Villkerkunde sans effet sur la Volkskunde -- La nébuleuse anthropologique et les premiers musées -- Le chant populaire -- Le peuple "populaire" de la Volkskunde -- Le peuple uni de la Volkskunde -- Le débat et l'illusoire collecte -- Weinhold, synthèse entre les mondes -- Le premier terreau de la Volkskunde : le temps des associations -- L'histoire des histoires de la Volkskunde allemande -- L'ethnologie et la Volkskunde à la fin du XIXe siècle : une parenté galvaudée -- Folklore versus Volkskunde une confusion avérée -- Considérations sur la Volkskunde avant la Première Guerre mondiale -- Les années 1920 et le renouveau de la discipline -- La révolution conservatrice -- La coupure entre nation et État comme point de départ de la contradiction -- Le rejet de la patrie politique au profit d'un retour des théories organiques -- Le discours de la méthode -- Quand la Volkskunde se donne à voir -- Quand l'ethnologie devient matière universitaire : les exemples de Hambourg, de Gicsscn et de Marbourg -- Naumann fait parler de la Volkskunde -- La thèse de H. Naumann -- La récusation d'E. Hoffmann-Krayer et d'E. Mogk, inspirateurs de H. Naumann -- Quand les historiens de l'art prennent parti -- Une critique positive -- L'autre grande figure de la Volkskunde : J. Schwietering contre H. Naumann -- Spamer et la question de la paternité de la nouvelle Volkskunde -- La discussion avec H. Naumann comme base d'une Volkskunde psychologisante -- La réception autrichienne : V. von Geramb, W. H. Rich! et H. Naumann -- Graz ou le rapprochement de la Volkskunde autrichienne avec l'ethnologie allemande -- Salzbourg et Innsbruck, ou la marche progressive de l'ethnologie vers le national-socialisme -- La capitale perdue -- Vers une conception nationale-socialiste de la Volkskunde -- Le dévoiement de la Volkskunde sous le Troisiérne Reich -- De l'épanouissement de la Volkskunde dans les années à la mise au pas de l'ethnologie -- La rapide carrière de J. M. Ziegler, concepteur de l'ethnologie nationale-socialiste, au sein du ministère Rosenberg -- L'armature idéologique d'une nouvelle théologie du peuple -- Le peuple national-socialiste et ses tragédies festives -- L'intention programmatique de la Volkskunde -- La réorganisation de la Volkskunde nationale-socialiste -- La Volkskunde démiurge du régime national-socialiste -- La planification des manifestations publiques -- Les programmes de la Volkskunde -- La Volkskunde et la réorganisation du monde rural -- Le village national-socialiste -- La lutte contre les Églises -- La Volkskunde d'H. Himmler -- La mise en place de l'organisation d'H. Himmler -- Le programme de l'Héritage des ancêtres -- L'expédition du Tyrol -- Le retour en Allemagne -- La rivalité entre A. Rosenberg et H. Himmler -- L'orientation de la Volkskunde -- La réplique de H. Himmler -- La Volkskunde en guerre -- La période H. Strobel -- La Volkskunde universitaire : les projets de réforme -- La Volkskunde dans l'après-guerre : de la catharsis à la rédemption -- La remise en cause d'une discipline -- L'ethnologie suisse au secours de la discipline -- L'Allemagne ou la lente confrontation de la discipline avec son passé -- La Volkskunde et le scalpel de l'École de Tübingen -- La nouvelle science empirique de la culture -- L'ethnologie en République démocratique d'Allemagne ou le carcan de l'histoire -- Un héritage populaire et national au regard de l'histoire -- De la science du peuple à la culture populaire -- La culture matérielle, témoignage du peuple vivant -- La Volkskunde, victime de la Guerre Froide -- Quelle cohérence historique pour l'ethnologie est-allemande ? -- La Volkskunde dans l'Autriche d'après la Seconde Guerre mondiale : von Geramb à Graz -- Les héritiers de V. von Geramb -- Schmidt, rédempteur de la Volkskunde viennoise -- La singularité d'un chercheur -- Les tenants du conservatisme -- Innsbruck ou l'arrêt de l'histoire -- Ultimes réflexions."--Page 4 of cover.
ISBN
9782757436431
Owning Institutions
Princeton University Library