Research Catalog

Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918 : les Pioton de Buxières-les-Mines et Le Montet dans l'Allier : leurs alliés-leurs amis : 950 lettres et 350 cartes postales : itinéraires croisés

Title
Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918 : les Pioton de Buxières-les-Mines et Le Montet dans l'Allier : leurs alliés-leurs amis : 950 lettres et 350 cartes postales : itinéraires croisés / Christian Coudrier.
Author
Coudrier, Christian
Publication
  • Nîmes : C. Lacour, éditeur, 2018.
  • copyright 2018

Items in the Library & Offsite


About 1 Item.
Still Loading More items...

FormatAccessStatusCall NumberLocation
TextRequest in advanceRequestReCAP 18-65585Offsite

Details

Additional Authors
Pioton family.
Description
421 pages : illustrations, facsimiles; 21 cm.
Series Statement
Rediviva, 0989-4616
Uniform Title
Rediviva.
Subjects
Contents
  • Planche I -- Une famille bourbonnaise : les Pioton de Buxières-les-Mines. Tableau généalogique simplifié -- Gabriel Pioton et Julie Parent - Leurs enfants:Philippe, Pauline, Félix, Louis Anaïs.- leurs petits-enfants -- L'avant-guerre -- Les débuts d'un artilleur - Conseil de révision (1894), Service militaire (1895) - Mariage (1900), Louis et Marie - Joséphine Pioton épiciers au Montet (Allier) -- 1914. Le temps de la mobilisation Tour d'horizon familial. Le rappel de Félix -Le devenir de Philippe et de Paul Monier bloqué en Russie - Les autres membres de la famille -- Les premiers temps de la guerre -- La mobilisation - Les premières batailles - Les premières victimes - Les premiers réfugiés - La vie au quotidien ? La disparition de Gabriel Pioton -- Août 1914. Sarrebourg, Charleroi, Ypres. L'artillerie en difficulté -- Blessure de Marc Garangeat (mi-août 1914) - Ypres ; l'artillerie allemande et l'artillerie française -Innovations en matière d'armement moderne : Mérites comparés des canons français -- Le maréchal des logis Louis Pioton à l'armée -- La mobilisation de Louis -- Au front en Belgique - De Clermont-Ferrand à Ypres - Un certain désoeuvrement - La naissance d'amitiés de guerre - Le 70 groupe dans la bataille - Les artilleurs sous la canonnade - La vie au front - Lettres - Les évacués - La 20 bataille des Flandres - L'urgence des renforts - Les 33e et 34e batteries - La fin du 7e groupe -- La maladie de Louis -- Crise de rhumatismes (8 décembre 1914) - Le témoignage de Louis Pioton - Du front des Flandres à Angers -- Planche II -- Rapatrier les malades et les blessés -- Le point de vue d'un journaliste - De rudes réalités.- Les trains sanitaires - Les progrès réalisés -- Soigner les malades et les blessés -- Les décisions gouvernementales - Etablissements publics, établissements privés - Les réquisitions - Le parcours de Félix Pioton, infirmier militaire - L'action de Justin Godart -- La convalescence de Louis -- Noël 1914 à Angers - Noël au Montet - Transfert à Candé (janvier 1915) - La grande inquiétude de Marie-Joséphine -Fin de la convalescence - En partance pour le dépôt de Valence - Arrivée et installation au dépôt (début mars 1915) -- A Valence et après... Un réseau de camarades -- Les principaux "acteurs" Louis Pioton, Fernand Jouvent Emile Roche - La préoccupation de Louis - Fernand est retrouvé - Emile et Fernand rejoignent Louis au dépôt.(14 mars.10 mai 1915) - Le temps des copains - Des nouvelles des copains restés au front - Blessure de Baylon - Décès de Denis Duguet (avril 1915) - Les permissions et visites -Marie-Joséphine et Fernand - L'accident de Fernand (21 juillet 1915) - Le travail au dépôt - Le départ définitif de Fernand (9 octobre 1915) - La mutation de Louis à Décines (fin novembre 1915) - Six mois de silence - Louis renoue le contact -Emile et Fernand se voient à Beaumes-de-Venise - Louis et Emile, des contacts épisodiques - La maladie d'Emile Roche - La dernière carte d'Emile Roche -- Un intermède. Le camp de Chambaran -- Le camp de Chambaran - En route pour le camp à dos de cheval (3juillet 1915) - Accompagnement de soldats - Un séjour de courte durée - Le retour à Valence (13 juillet 1915) -- Le service postal, lettres et paquets -- Création des secteurs postaux - Le mauvais fonctionnement du service au front - La censure -- Planche III
  • Rapide tour d'horizon familial 1914-1915. Perspectives -- Louis en partance pour Décines (novembre1915) - Les Monier bloqués en Russie (août I914) - Félix Pioton infirmier à La Bourboule - Mobilisation des voisins - Philippe Pioton mobilisé (mars 1916) -- Louis Pioton dans les bastions lyonnais -- Décines-Charpieu (novembre1915-31 juillet1916) - La mission de Louis : installer une station d'altimétrie - Un quotidien sans relief-Visite de Marie-Joséphine - Mutation à Cusset-Villeurbanne (août-1916-décembre1916) - Stages de formation ; départs et retours - Des nouvelles d'ailleurs -- La défense de la région lyonnaise -- Paris attaqué - Témoignage de M. Taupiat - Le système de défense terrestre de Lyon - Du côté de la frontière suisse - Au conseil fédéral de Berne - Rapport sénatorial de la commission de l'Armée - Circulaire: méthode de tir contre les zeppelins - La défense au sol de la ville - L'efficacité de la DCA ? - Au poste de Neyron - L'installation du poste - 20 octobre 1917 alerte à Neyron - Témoignage de Louis Pioton -Les zeppelins dans la guerre -L'Angleterre attaquée - Le "grand raid allemand" - La France attaquée ? Réalités et fantasmes - Relation des événements par la presse - La version officielle de la RAF - Le L45 - Le destin des trois autres zeppelins - Le rapport sénatorial; version officielle française -L'avenir des dirigeables - La presse britannique -- De Neyron à Baccarat. Un mois en Lorraine (janvier 1917) -- Un mois en stage en Lorraine - La montée "aux Armées" (3-7 janvier) - L'installation à la batterie - Des courriers quotidiens.- Les stagiaires en poste - Un oeil sur la correspondance de Louis - Le retour à Neyron (28 janvier) - Epilogue - La viande congelée; galoches et sabots -- Au bastion de Neyron (de Pâques à la fin 1917) -- Un espoir: la bataille de Wimy - Les états d'âme de Louis - La visite de Marie-Joséphine et de Marie Giraud - Le départ du lieutenant Belin pour Dunkerque - Inquiétudes sur la santé de Marie-Joséphine - De très rares nouvelles de Russie -- Planche IV -- Neyron, Le Montel, Buxières. Des temps difficiles -- Avril 1918 - Le temps des incertitudes - Les Monier en Russie.- Séance photo du 18 avril 1918 - La perspective des stages de perfectionnement - La mutation de Louis à Cusset-Villeurbanne (26 juillet 1918) -- De Cusset-Villeurbanne à Oullins (1918) -- L'installation au Bastion III (30 juillet 1918) - Des nouvelles d'Anal's (3 août) - La diphtérie au bastion - Le désarmement du bastion - Louis à la batterie d'Oullins - Un tour d'horizon (du 12 octobre au début novembre) - "La grippe espagnole", à Lyon, à Moulins, à Buxières - Gabriel Deviller dans la forêt de Parroy - Paul Monier à Saint-Nazaire - Vers l'armistice - Lettre d'Anaïs (10 novembre1918) -- 11 novembre 1918 ; Parmistice. Le lendemain, les jours d'après -- Lettres de Louis datées des 11, 14 et 18 novembre - L'annonce de la cérémonie de la victoire - Le récit de la cérémonie; les 89 coups de canon depuis Fourvière; Les canons de Saint-Just - La liesse populaire - Les jours d'après -- La démobilisation du maréchal des logis Louis Pioton (11janvier et 31 janvier 1919) -- Jeunes classes ; Vieilles classes -- L'autre mobilisation, celle des jeunes (classes 14 à 19), celle des plus vieux (classes 88 et suivantes) - Application des lois Dalbiez et Mourier -- Pioupious, poilus et vieux bleus
  • Après la mobilisation, rappel dés vieilles classes - Une armée conçue sur le nombre d'hommes - Le Montet ; le sort et les départs des plus anciens : A. Job, N. Taupiat, M. Bouculat, M. Désamay, A. Dupieux et tous les autres - La campagne se vide; ne restent que les femmes - Claude Giraud - Philippe Pioton - Les vieilles classes, une préoccupation nationale ? -- Le sort des jeunes classes "la loi des 3 ans" -- Le souvenir des jeunes victimes : Francis Taupiat, Jules Dutreuil, Albert Bridot - Les pioupious ; l'appel des jeunes classes - Les résistances des élus, députés et sénateurs - Améliorer l'accueil - L'hygiène et la santé - L'égalité des citoyens devant la guerre - Les embusqués - Influence de Victor Dalbiez - La mobilisation des classes 18 et 19 -- Planche V -- Gabriel Deviller, "notre petit artilleur" -- Gabriel admis au baccalauréat (octobre 1916) - Etudes de pharmacie à Clermont-Ferrand - Incorporation au camp d'Avor (2 mai 1917) - Formation d'artilleur - Reçu élève-brigadier - Dysenterie ; état critique (fin août-septembre 1917) - Convalescence à Buxières -Retour au camp (mi-décembre 1917) - Départ pour la Marne (21 février 1918) : Romilly, Sézanne, Châlons-sur-Marne - De la Champagne à la Somme (2 avri1/10mai) ; troupes de renfort - Cantonnement à Prouzel (Amiens) (10 mai/31 mai) dans l'attente des événements - Offensive allemande (27 mai/13 juin) - Montée au front - Historique des 11, 12 et 13 juin - Gabriel, l'artilleur éclaireur se distingue ; Croix de guerre - Permission, retour aux Armées - Attaque des plateaux au nord de l'Aisne (novembre) - Pénétration en Alsace depuis Epinal - Le 269e régiment d'artillerie de Campagne à l'honneur - Colmar accueille les présidents Poincaré et Clemenceau (10 décembre 1918) - Dissolution des batteries et du régiment (1er avril 1919) - Promu maréchal des logis (l'août 1919) - Mis en sursis le 25 novembre 1919 ; Reprend ses études de pharmacie -- La justice sociale en question; l'application de la loi Dalbiez -- Une loi lente à se mettre en place - Un peu d'Histoire - Les dépôts objets d'interrogation - Lutter contre l'inéquité, l'inégalité - La fermeté affichée du ministre - Des parlementaires-inspecteurs - Des généraux-inspecteurs - De l'ordre à mettre dans l'anarchie - Lettre du sénateur A. Bérard -- Au dépôt de Valence -- Les permissions - Respecter le règlement - Permission agricole pour les vendanges - Louis "en prison" - Les retours de permission - Le dépôt de Valence se vide de ses hommes et de ses chevaux - La chasse aux embusqués -- Chevaux à vendre -- Ventes en masse des équidés - Bonnes affaires et spéculation - Les besoins de l'armée américaine -- Planche VI -- Félix Pioton, infirmier militaire à La Bourboule. Sa fille Marie-Gabrielle -- Service militaire en Tunisie - Régiment de zouaves (1892-1894) - Mobilisation à La Bourboule ; soldat de 2e classe (15 août 1914) - Passage éclair à l'installation des cuisines (12 Jours) - Muté au service santé, infirmier à la visite - Le même poste dans divers hôpitaux temporaires - Redoute un départ de La Bourboule qui ne se produira pas - Nommé sergent -Marie-Gabrielle à La Bourboule - Les épreuves du Brevet, récit (1915) - Un retour à La Bourboule - Marie-Gabrielle à Buxières - Un peu plus tard -L'autre Marie-Gabrielle -- Anas et Paul Monier. Un couple et leur fille Sinwne dans la tourmente de la révolution Bolchevique
  • Départ en Russie (1907) - Retour en France (1918) -- L'aventure d'un couple. Anas Pioton et Paul Mortier. Du Bourbonnais à la Russie -- 1899-2007 à Denain - 1905 la venue d'un bébé - L'année 1907, le départ pour la Russie - 1907-1918 Paul, Maïs et Simone Monier en Russie - Survol du contexte industriel au début du XXe siècle - L'installation en Ukraine/Russie - Un voyage agréable - Un accueil chaleureux - Une maison confortable - Des achats à Marioupol - La découverte du pays et des habitants - Une fin d'année 1907 chargée - Des achats pour l'hiver - Du bon et du moins bon - 1908 les premières vacances en France - Un trajet préparé par Paul - Paul seul à Sartana - Des nouvelles de la communauté - Un travail prenant - Une situation économique préoccupante - De petits tracas domestiques et des états d'âme - Année 1910 de mauvaises nouvelles - Naissance de Madeleine Pioton - es vacances au pays - Année 1911 visite au pays. Séjour à La Bourboule - Année 1912 visite au ?pays -Anaïs et Jean en cure - Année 1913 visite au pays - Année 1914 dernière visite au pays - Les Monier dans un pays en guerre - Difficultés de tous ordres - 1917 aucune issue en vue -- Le retour de la famille Monier 1918 -- Le voyage du retour vécu depuis l'Allier de janvier à juillet I918 - Témoignages - Le départ obligé; une catastrophe annoncée - De Marioupol à Mourmansk en "Tiplouche" - L'aide apportée par M. Pierre Darcy - Dans les difficultés à Mourmansk - L'itinéraire du retour de Mourmansk à Newcastle - Le testament de Paul Monier -- Planche VII -- Visites à Lyon et à Valence - Paul régularise sa situation militaire - Nomination à Trignac - Installation de la famille à Saint-Nazaire -- Les obus de "La Providence Russe" -- La Providence, industrie métallurgique dans le contexte économique - La crise générale des munitions - Le plan Joffre d'aide à la Russie - L'implication du syndicat patronal "Prodameta" - Une fin sans gloire - In memoriam Pierre Darcy -- Un maréchal des logis épicier, jardinier et propriétaire d'une auto. Elevages et potagers militaires - Historique - Implication de M. Truffaut à Versailles - Louis et ses hommes à Neyron - 1918 Le bastion gagne un prix - Une médaille pour Louis -- Elevages et potagers militaires -- "À la Parisienne" Epicerie Grande Rue Le Montez (Allier) -- Les difficultés d'approvisionnement - Livraisons pénurie et mauvais temps - Bouillie bordelaise, vendanges et permission -La crise du sucre - Louis, un courtier qui s'affirme - Les hommes du bastion mis à contribution - Pâtes, tabac, gibier et chocolat -Du pétrole pour les cousines - Un souci au Montet ,Je départ de Georgette - Et Madeleine et Jean? : -- Achats personnels ; les chaussures nationales et un beau tissu bleu pour Louis - Le beurre bourbonnais voyage jusqu'à Lyon -- Félix et l'auto de Louis -- Félix, bon confiseur, mauvais mécanicien -- Nuit d'épouvante à Moulins 2/3 février 1918 -- La catastrophe de Moulins 2-3 février 1918 -- Accident ? Attentat ? Obsèques des victimes - Témoignage de Pauline Pioton, 87 ans ? Enquêtes - Conclusions -- D'un allié à l'autre -- Planche VIII
  • Un regard sur les alliés américains - L'alliance avec les Etats-Unis, quelques repères - Les hésitations des politiques - L'entrée en guerre - Un long chemin avec des débuts hésitants - Des demandes françaises qui se précisent et s'affirment - Le rôle prépondérant de Georges Clemenceau -Le pétrole - Les interrogations de Louis Pioton et de Paul Monier - L'exploitation de la forêt de Tronçais (Allier) -- Le "Père la Victoire" et autres airs à Buxières-les-Mines -- Un ami des Pioton : le compositeur Louis Canne -- Lettré de Louis Ganne à Louis Pioton - Paroles inédites du Père la Victoire - Biographie simplifiée du compositeur - Louis Ganne et la famille Pioton.
Call Number
ReCAP 18-65585
ISBN
9782750447816 (paperback) :
OCLC
1054929404
Author
Coudrier, Christian, author.
Title
Une famille bourbonnaise dans la Grande Guerre 1914-1918 : les Pioton de Buxières-les-Mines et Le Montet dans l'Allier : leurs alliés-leurs amis : 950 lettres et 350 cartes postales : itinéraires croisés / Christian Coudrier.
Publisher
Nîmes : C. Lacour, éditeur, 2018.
Copyright Date
copyright 2018
Type of Content
text
Type of Medium
unmediated
Type of Carrier
volume
Series
Rediviva, 0989-4616
Rediviva.
Added Author
Container of (work): Pioton family. Correspondence. Selections.
Research Call Number
ReCAP 18-65585
View in Legacy Catalog