Research Catalog

Ode à la fatigue

Title
Ode à la fatigue / Éric Fiat.
Author
Fiat, Éric
Publication
  • Paris : Éditions de l'Observatoire, [2018]
  • copyright 2018

Items in the Library & Offsite


About 1 Item.
Still Loading More items...

FormatAccessStatusCall NumberLocation
TextRequest in advanceRequestReCAP 18-63855Offsite

Details

Description
414 pages; 20 cm.
Series Statement
Collection "La Relève"
Subjects
Bibliography (note)
  • Includes bibliographical references and index.
Contents
  • Une ode à la fatigue ? Un projet fort légitime -- Une ode à la fatigue? Un étrange projet, digne d'Assurancetourix -- Une ode à la fatigue ? Un projet pas si étrange, tout de même légitime -- Prélude. Où l'on tente d'expliquer pourquoi les hommes se fatiguent -- Le poids de la fatigue -- Qu'elle vient du passage du temps, de l'infatigable Chronos -- Infatigables atomes ? -- Infatigables étoiles ? -- Chronos l'infatigable -- Que la fatigue ne vient pas que du passage du temps : érosion, corrosion, usure, corruption, étiolement, fatigue -- Ma machine s'use mais ne se fatigue pas (machina mea deteratur nec defetiscitur) -- D'une fatigue des plantes ? D'une fatigue des bêtes ? (Conversation inquiète avec une rose, avec un chat) -- Ma rose s'étiole mais ne se fatigue pas (rosa mea marcescit nec defetiscitur) -- Mon chat se fatigue mais ne s'épuise pas (cattus meus defetiscitur nec absumitur) -- Un repos qui ne vient pas de la fatigue ? -- Dormir ? Dormir plutôt que vivre ? -- Récit : "Un homme, ça n'est pas un chat ! Un homme, ça n's'endort pas" -- Quand l'homme épuise l'animal -- L'homme : le plus inquiet des animaux -- Le dur métier d'exister -- Strophe. Au sujet des bonnes fatigues -- Le vert paradis des fatigues enfantines -- De la joie de connaître le monde et des bonnes fatigues qu'elle engendre -- Du jeu et des bonnes fatigues qu'il cause -- La mauvaise fatigue du mauvais joueur -- Un enfant qui luit d'une huile inépuisable -- Une inépuisable capacité métamorphique -- Mais le vert paradis des fatigues enfantines est-il déjà plus loin que l'Inde et que la Chine ? -- Le dur réveil matin -- Premières insomnies -- Mais le vert paradis des fatigues enfantines, peut-on le rappeler et l'animer encore d'une voix argentine ? -- La bonne fatigue du sportif vainqueur -- La joie défatigante : une joie ? Qu'est-ce qu'il y a à l'intérieur d'une joie ? Qu'est-ce qu'on y voit, quand elle est ouverte ? -- Spinoza ? Une joie, bien peu joyeuse... -- La délicieuse fatigue des amants victorieux -- La bonne fatigue du travail bien fait -- Fatiguer les hommes pour qu'ils ne se révoltent ? -- Se fatiguer pour ne pas s'ennuyer ? -- La transformation d'un besoin en habitude, elle-même devenue besoin -- La bonne fatigue du devoir accompli -- Éloge de la nage, éloge de la marche -- Antistrophe. Au sujet des mauvaises fatigues -- Pourquoi notre époque est-elle si fatigante? La théorie du mi du gué -- Trois personnages méchamment fatigués -- Le sportif vaincu -- L'amant qui n'est pas victorieux de l'impuissance comme guise de la fatigue -- Celui qui sent son devoir inaccompli, son travail inachevé -- Tout ne va-t-il pas trop vite ? -- Un caméléon sur un kaléidoscope -- Ralentir, travaux ? -- Du bure out, 1 -- La paresse : anticipation de la fatigue ? Fatigue par anticipation ? -- Le plus grave des vices ? Le plus capital des péchés ? -- Paresseux ou fatigués : Alexandre fut-il vraiment bienheureux ? -- Récit : d'un burn out médiéval qu'on nommait "acédie" -- Incurie -- Hypercurie -- Du burn out, 2 -- Esquisse d'une phénoménologie de la fatigue -- Une douleur sans douleur, qui laisse les médecins sans voix -- Esquisse d'une éthique de la fatigue
  • Le démon mesquin -- Le saint, le héros et le juste au chevet du mourant -- Le saint, fatigué sans être las -- Le héros, magiquement défatigué -- Le juste, qui plie mais ne rompt pas -- Épode. Leçons de fatigues -- Première leçon : où l'on apprend que se donner n'est pas se perdre et que c'est s'appauvrir que de se réserver -- Deuxième leçon : où l'on apprend qu'un peu d'humilité, ça peut pas faire de mal -- Que toutes fatigues ne peuvent être assumées -- Que l'humilité n'est point l'humiliation -- Qu'assumer sa condition n'est pas refus de toute transgression -- Troisième leçon : où l'on apprend que sans fatigue il n'y aurait courage -- Quatrième leçon : où l'on apprend que la fatigue laisse rêveur et que c'est douce chose -- Un autre rapport au monde -- Un autre rapport avec les autres -- Un autre rapport à soi -- Cinquième leçon : où l'on apprend que la fatigue n'empêche pas de marcher et que c'est douce chose -- Sixième leçon : où l'on apprend que la fatigue oblige de s'asseoir et que c'est douce chose -- Septième leçon : l'ode à la fatigue de Jean-Sébastien Bach -- Coda. Portrait d'une soignante fatiguée un jeudi après-midi pluvieux de novembre -- D'une journée l'autre -- La forme d'un matin de printemps -- La fatigue d'un jeudi après-midi pluvieux d'automne -- Pour que malchance n'engendre méchanceté.
Call Number
ReCAP 18-63855
ISBN
9791032901687 (pbk.) :
OCLC
1039002195
Author
Fiat, Éric, author.
Title
Ode à la fatigue / Éric Fiat.
Publisher
Paris : Éditions de l'Observatoire, [2018]
Copyright Date
copyright 2018
Type of Content
text
Type of Medium
unmediated
Type of Carrier
volume
Series
Collection "La Relève"
Bibliography
Includes bibliographical references and index.
Research Call Number
ReCAP 18-63855
View in Legacy Catalog