Click to search the Andrew Heiskell Braille and Talking Book Library Skip Navigation

The New York Public Library will be closed on Thanksgiving Day, Thursday, November 27.

Your Library Needs You!

, Africa and the African Diaspora, World Languages

Célébrons le mois de l'histoire des noirs

Share

En commémoration du mois de l’histoire des noirs on vous propose ces titres dont vous trouvez dans le catalogue de NYPL. Réservez-les et cherchez-les à votre bibliothèque de quartier la plus proche.

Absences sans frontières

Trouillot, Evelyne, 1954-

« Géraldine grandit en Haïti entre sa grand-mère et sa tante, loin de son père émigré à New-York.

D’un côté trois femmes courageuses, dans ce pays aussi secoué par les régimes politiques que par la nature, qui tentent, chacune à sa façon, de se battre contre le sort, de trouver leur voie et un peu de bonheur..

De l’autre un homme instruit qui ne vit, clandestin, que de petits boulots pour financer les études de son enfant et la rendre heureuse.

Le séisme désastreux du 12 janvier 2010 bouleversera leurs vies en dévoilant un terrible secret.» Éditions Chèvre Feuille Étoilée

Le désespoir des anges 

Kénol, Henry

« Peu après avoir réussi à s’arracher à la prostitution, une jeune Haïtienne découvre un jour que, sous ses apparences de bourgeoise protégée, la propriétaire de l’hôtel qui l’emploie désormais n’est, comme elle, qu’une femme en souffrance. Mais, durant l’inattendu dialogue qui s’engage alors, la “domestique” ne cesse de voir surgir les images du terrible passé qui a irrémédiablement fait naufrager son destin et brisé tous ses rêves.

Comment ne serait-elle pas hantée par ce jour de triste mémoire où, poussée à bout par les abominables sévices sexuels qui lui étaient, comme à tant d’autres, impunément infligés par des nantis habitués à abuser sans vergogne de la misère de leurs inférieurs, elle a, entre provocation et désespoir, accepté de devenir la concubine du chef de gang qui faisait la loi dans le plus vaste bidonville du pays ? Et comment oublier de quelle déchéance et de quelle dépravation elle a payé sa soumission à ce sanguinaire potentat avant que l’assassinat de ce dernier ne la contraigne à fuir pour échapper à la haine féroce du nouveau “patron” des cités dont elle avait naguère refusé les avances ?

Dans cet impressionnant roman dont tous les personnages sont embarqués sans retour dans la spirale de la violence, Henry Kénol, s’inspirant de la crapuleuse prise en otage des cités-bidonvilles d’Haïti par des gangs armés au début des années 2000, décrit sans tabou la scène ordinaire d’un enfer sur terre où l’impuissance des victimes rencontre le silence assourdissant du corps politique.» Actes Sud

Notre-Dame du Nil 

Mukasonga, Scholastique

« Au Rwanda, un lycée de jeunes filles perché sur la crête Congo-Nil, à 2 500 mètres d'altitude, près des sources du grand fleuve égyptien. Les familles espèrent que dans ce havre religieusement baptisé Notre-Dame du Nil, isolé, d'accès difficile, loin des tentations de la capitale, leurs filles parviendront vierges au mariage négocié pour elles dans l'intérêt du lignage. Les transgressions menacent au cœur de cette puissante et belle nature où par ailleurs un rigoureux quota «ethnique» limite à 10 % le nombre des élèves tutsi. 

Sur le même sommet montagneux, dans une plantation à demi abandonnée, un «vieux Blanc», peintre et anthropologue excentrique, assure que les Tutsi descendent des pharaons noirs de Méroé. Avec passion, il peint à fresque les lycéennes dont les traits rappellent ceux de la déesse Isis et d'insoumises reines Candace sculptées sur les stèles, au bord du Nil, il y a trois millénaires. Non sans risques pour sa jeune vie, et pour bien d'autres filles du lycée, la déesse est intronisée dans le temple qu'il a bâti pour elle. 
Le huis clos où doivent vivre ces lycéennes bientôt encerclées par les nervis du pouvoir hutu, les amitiés, les désirs et les haines qui traversent ces vies en fleur, les luttes politiques, les complots, les incitations aux meurtres raciaux, les persécutions sournoises puis ouvertes, les rêves et les désillusions, les espoirs de survie, c'est, dans ce microcosme existentiel, un prélude exemplaire au génocide rwandais, fascinant de vérité, d'une écriture directe et sans faille. » Gallimard

Tchimbé raid: tiens bon 

Silbande, Charlène

« Julie est une jeune femme née libre en Martinique de parents qui furent jadis esclaves. Elevée au cœur d'une exploitation de canne à sucre, elle rêve de Paris, la capitale. Un jour, elle verra les musées et les monuments… Hélas, le destin en décidera autrement… La mort, le travail, les dettes, l'amour, la solidarité, la magie… Découvrez la vie de cette femme pleine de courage qui vous fera visiter la Martinique comme personne. » Auteurs du Monde

 

 

 Voix du monde : nouvelles francophones

« En 1808, avec  De la littérature des Nègres, l’abbé Grégoire lançait un appel à une expansion géographique de la littérature de langue française. Depuis lors, comme en témoigne cet ouvrage, la langue française n’a cessé de s’étirer et de s’épanouir mondialement. Quatorze auteurs d’Afrique, des Antilles, d’Amérique et d’Europe ont contribué à ce recueil de nouvelles qui rend hommage à la littérature d’expression française.

Daniel Maximin, Dany Laferrière, Véronique Tadjo, Gaston-Paul Effa, Boualem Sansal, Ernest Pépin, Nimrod, Patrice Nganang, Pascal Kramer, Suzanne Dracius, Maryse Condé, Patrick Chamoiseau, Jean Bernabé, Raphaël Confiant

Ces auteurs se sont rassemblés autour de sujets à la fois communs et singuliers afin de mettre leurs voix multiples en diapason.

Ces nouvelles sont éditées par Bénédicte Boisseron, professeur de langue et littératures francophones à l’université du Montana et Frieda Ekotto, professeur de français, de littérature comparée et d’études africaines à l’université du Michigan. » Presses Universitaires de Bordeaux

Comments

Patron-generated content represents the views and interpretations of the patron, not necessarily those of The New York Public Library. For more information see NYPL's Website Terms and Conditions.

Post new comment